Elle commence par libérer ses énormes nénés, vire son string et sort une barquette de viande.

Elle bâillonnera dans la bouche de sa petite soumise puis placera sur ses lèvres vaginales des pinces chirurgicales, douleurs et plaisirs exquis sont réunis.

Elles attacheront cette soumise sur un table pour pouvoir mieux la pénétrer et lui corriger son fessier avec une tapette en cuir.

Devant cette soumission totale, sa maitresse décide de lui cravacher les fesses à grands coups de cravache. Pour public averti.

Nue comme un vers, elle devra subir l’humiliation de lécher des orteils sales, de prendre des coups de fouets sur la croupe et se fera épinglés ses gros nibards avec un mors dans la bouche.

Ce polisson fume la chicha, maîtresse Alice le punit en le ligotant et en le bâillonnant avant de le branler.

Ce zigoto ne va pas se faire prier pour lécher et sucer les orteils de notre belle Alice, en nous laissant découvrir au passage son entrejambes et sa petite chatte rasée.

Non seulement, elle peut s’empaler sur sa queue, mais aussi utiliser la carotte qui se trimbale pour se dilater sa vulve de grosse chienne.

Je suis Vittoria, anciennement Vittorio. Je ne pensais, je ne rêvais qu à des bites bien dures. Mais je ne voulais pas me contenter de sucer des bites, je voulais aussi les sentir en moi et pas seulement dans non cul. J avais également envie de voir les hommes devenir fous à la simple vue de mes gros nichons. Et la décision la plus importante de ma vie a été prise. J adore notamment aller me faire sauter par des mecs rencontrés au hasard. Je n ai pas non plus dit adieux à la sodomie que je continue à apprécier.

Page 1 sur 912345»...Fin »